Troubles du langage chez l’enfant 

By 28 mars 2022 juillet 6th, 2022 Articles - Publications
Troubles du langage chez l'enfant 

Les troubles du langage et de la parole – difficultés d’articulation, de langage, de voix ou de volubilité – affectent 8 à 9 % des enfants en France ; cependant, une variété de thérapies peut aider les enfants à renforcer leurs compétences de langage et de parole.

Développement du langage

Les enfants commencent généralement à produire des sons (babillage) vers l’âge de six mois, et entre 10 et 15 mois, ils forment leurs premiers mots. À l’âge de 2 ans, les enfants connaissent normalement 50 à 200 mots et sont intelligibles à 60 % lorsqu’ils parlent à des inconnus et utilisent des combinaisons de deux mots (par exemple, « plus de cookies »). Vers l’âge de 3 ans, les enfants doivent avoir un vocabulaire de 450 mots, utiliser des phrases de trois à cinq mots et être capables de suivre des instructions simples telles que « mets tes bottes chaussures », explique le médecin spécialiste des troubles du langage.

Le diagnostic 

Dans l’ensemble, plus de la moitié des troubles de la parole/du langage n’ont pas de cause connue. Dans certains cas, l’enfant a une condition médicale connue telle qu’une fente palatine, une perte auditive ou le syndrome de Down qui augmentent tous les risques de développer des troubles de la parole et du langage.

La surdité en particulier joue un rôle important dans le retard de la parole et du langage. Lorsque les enfants n’ont pas accès à la parole dans leur gamme auditive, leur capacité à développer la parole et le langage peut être compromise. Les troubles de la parole ont également été liés à des troubles d’apprentissage tels que la dyslexie et les troubles du traitement auditif qui peuvent entraver la réussite scolaire.

Si votre enfant présente un retard de développement de la parole et du langage, il est important de planifier un examen auditif complet avec un médecin. Vous pouvez également demander une prescription de test auditif à nos médecins en téléconsultation à réaliser par un audiologue prothésiste auditif, qui peut être réalisé en magasin. Un enfant sur quatre aura un certain degré de perte auditive au cours de sa vie et près de 6 % recevront un diagnostic de trouble du langage spécifique. Dès lors, une évaluation avec un orthophoniste peut être nécessaire pour évaluer la voix, la volubilité, la parole et le langage. Vous pouvez également demander une prescription de bilan orthophonique à nos médecins téléconsultants. Les écoles publiques en France proposent également une évaluation gratuite pour les enfants de plus de 3 ans.

 

Types des troubles du langage

  • Articulation de la parole : Omission/déformation des sons ; substitution d’un son à un autre.
  • Voix : Compétences vocales anormales ; des changements dans la qualité de la voix peuvent indiquer un trouble continu.
  • Langage : affecte l’utilisation ou la compréhension du langage ; peut affecter la communication sociale et la capacité à comprendre le langage corporel.
  • Volubilité : bégaiement ou production anormale de la parole (chez les enfants d’âge préscolaire); si ils durent plus de quelques mois, cela peut indiquer un trouble continu plus grave.

Traitement

Selon l’âge de l’enfant et la cause sous-jacente de la déficience, une intervention précoce peut être essentielle pour prévenir des difficultés de longue date avec la parole et le langage.

Les enfants âgés de 1 à 4 ans ayant des difficultés d’élocution sont souvent traités par une orthophoniste qui se basera sur le jeu. En vieillissant, la thérapie peut continuer à utiliser les jeux, l’art et la musique en plus de techniques plus structurées telles que les évaluations oro-motrices, les interventions linguistiques ou la pratique de la parole – selon le type de trouble de la parole, la cause et le thérapeute.