Que faire en cas d’intoxication alcoolique?

By 2 février 2022 juillet 6th, 2022 Articles - Publications
Que faire en cas d'intoxication alcoolique

L’intoxication éthylique aiguë est une intoxication qui se produit lorsqu’une trop grande quantité d’alcool est ingérée en un temps très court ou avec de l’alcool de mauvaise qualité contenant de l’alcool méthylique. Cette intoxication est non seulement désagréable et douloureuse, mais elle peut être fatale.

Il est important de noter qu’il n’y a pas de limite à la quantité d’alcool au-delà de laquelle l’empoisonnement se produit. La limite est spécifique à chaque personne et dépend de facteurs tels que l’âge, le poids, le sexe, l’état de santé général et la vitesse de transformation de l’alcool par le foie de chaque individu.

Comment se produit l’intoxication éthylique?

Scientifiquement, l’alcool éthylique ou l’éthanol contenu dans toute boisson alcoolisée s’oxyde dans le foie en aldéhydes toxiques, qui se décomposent en acides carboxyliques et produisent de l’acétaldéhyde, un composé intermédiaire hautement toxique. Il réagit à son tour avec d’autres molécules pour former des alcaloïdes, qui sont considérés comme des substances narcotiques lourdes, ce qui entraîne un état d’intoxication alcoolique.

Intoxication éthylique: symptômes

Les symptômes d’intoxication éthylique sont:

  • l’essoufflement et la difficulté à respirer;
  • nausées sévères 
  • les vomissements, la diarrhée;
  • difficultés de raisonnement logique (hallucinations, délires), distorsions de l’ouïe et troubles de la vision
  • de graves maux de tête;
  • une altération significative de la coordination;
  • des crises d’épilepsie;
  • des réflexes altérés, élargissement du périmètre de marche et troubles de l’équilibre;
  • un rythme cardiaque anormal et une baisse de la pression artérielle;
  • température corporelle anormalement basse, avec sudation excessive;
  • pâleur des téguments;
  • parfois même une perte de conscience.

Lorsque l’intoxication est suffisamment grave, un arrêt respiratoire, un arrêt cardiaque ou un coma peuvent survenir.

Il arrive que l’on confonde les symptômes de l’intoxication alcoolique avec ceux de l’ivresse, suggérant à tort qu’elle passera le lendemain. Toutefois, il est important de pouvoir distinguer ces états et de prodiguer les premiers soins.

 

Un doute? Besoin de contacter un médecin? Cliquez ici!

Premiers secours en cas d’intoxication éthylique

Si une personne est intoxiquée par l’alcool, le plus important est de lui donner les premiers secours:

– si la personne est consciente et capable de boire : réhydrater et resucrer (la faire manger sucré et boire de l’eau ou la faire boire une boisson sucrée). Sinon ne pas la forcer. Si la personne présente des troubles de conscience  : appeler le 15 24h/24 pour prendre conseil ou contacter un médecin en cliquant ci-dessus entre 8h et minuit.

– veiller à ce que la personne ait une position corporelle confortable en cas de vomissement afin qu’elle ne s’étouffe pas, La maintenir en éveil.

La prise en chargé médicale consistera notamment en un lavage gastrique, réhydratation intra veineuse par NaCl avec remplissage vasculaire, resucrage, vitamine B1B6 pour la protection neuronale, anxiolytiques pour la prévention des crises d’épilepsie.