Comprendre les céphalées chez les enfants

By 27 janvier 2022 juillet 6th, 2022 Articles - Publications
céphalées

Les adultes ne sont pas les seuls à souffrir de maux de tête. Les enfants en souffrent aussi. En pratique, plus de 90% des enfants et des adolescents auront eu au moins une céphalée à l’âge de 18 ans.

Il y a deux types particuliers de céphalées : primaire et secondaire. Les céphalées primaires comprennent les céphalées de tension, les migraines et les céphalées chroniques quotidiennes (CCQ). Les céphalées secondaires sont causées par une autre étiologie, comme une infection ou une blessure et disparaissent généralement une fois l’affection traitée.

Céphalées primaires

Les céphalées de tension commencent lentement et évoquent une sensation de striction au niveau de la tête et du cou. Chez les enfants, les céphalées sont souvent causées par le stress. Les migraines sont des céphalées intenses et récurrentes. Leur cause exacte reste inconnue, mais elles sont souvent héréditaires et peuvent être déclenchées en réaction au stress, à un aliment ou des facteurs ambiants (lumière, bruit, etc.).

«Dans le cas des céphalées de tension et des migraines, il y a des jours sans céphalées entre les épisodes », explique le docteur Jean Tafazzoli, médecin généraliste à Lyon. « Inversement, les CCQ commencent soudainement et persistent pendant trois mois ou plus, quotidiennement»

Les céphalées primaires sont souvent causées par la déshydratation, la faim, la privation de sommeil, l’effet de la caféine ou les changements hormonaux.

 

TELECONSULTEZ UN MEDECIN

Symptômes douloureux

Céphalée de tension

– Dure d’une demi-heure à une semaine

– Douleur sourde de striction des deux côtés de la tête

– Intensité légère à modérée

– Se n’aggrave pas avec l’activité physique

– Tension dans la partie dorsale de la tête ou du cou

Migraine

– Durée de une heure  à 48 heures

– Douleur lancinante sur un côté de la tête

– L’intensité modérée à forte

– S’aggrave avec l’activité physique

– Nausées/vomissements

– Sensibilité à la lumière/bruit

 

TELECONSULTEZ UN MEDECIN

Symptômes douloureux

Céphalée de tension

– Dure d’une demi-heure à une semaine

– Douleur sourde de striction des deux côtés de la tête

– Intensité légère à modérée

– Se n’aggrave pas avec l’activité physique

– Tension dans la partie dorsale de la tête ou du cou

Migraine

– Durée de une heure  à 48 heures

– Douleur lancinante sur un côté de la tête

– L’intensité modérée à forte

– S’aggrave avec l’activité physique

– Nausées/vomissements

– Sensibilité à la lumière/bruit

 

Importance des habitudes de vie

«On doit adopter de saines habitudes : sommeil réparateur, bonne alimentation et activité physique régulière – c’est crucial pour la santé et le développement global de l’enfant», explique le Dr Tafazzoli. «En raison de leur âge, les enfants devraient dormir de 8 à 10 heures chaque nuit. Ils doivent manger 3 repas par jour et s’hydrater correctement .Il est également important qu’ils pratiquent une activité physique régulière.»

Diagnostic et traitement

Pour diagnostiquer le type particulier de céphalée, le médecin procédera à un bilan de céphalée. Préparez-vous à discuter des antécédents familiaux de céphalées, des habitudes de l’enfant et des détails spécifiques de la céphalée (déroulement, localisation, durée, symptômes, facteurs déclenchants, etc.) et à une imagerie initiale, de type IRM s’il le juge nécessaire.

«Selon les résultats, nous pouvons recommander des modifications des habitudes de vie, des habitudes de sommeil, des habitudes alimentaires. Les techniques de réduction du stress comme le sport sont bénéfiques également.»

Pour les enfants souffrant de céphalées d’une forme bénigne et peu fréquente, un médecin peut recommander des médicaments en accès direct comme l’ibuprofène. « Si les céphalées s’aggravent ou interfèrent avec les activités de la vie quotidienne, l’enfant peut être orienté vers un neurologue pour des soins plus poussés », explique le Dr Tafazzoli.

 

Cet article ne doit pas remplacer les conseils de votre médecin.