Comment reconnaître et traiter la dermatite atopique

La dermatite atopique (DA) pédiatrique, également appelée eczéma allergique, est une pathologie cutanée chronique caractérisée par une peau sèche et sensible qui devient facilement rouge, squameuse et sévèrement prurigineuse.

Diagnostic

La dermatite atopique touche 20 à 30 % des enfants et des adolescents. La plupart des enfants éprouvent des symptômes vers l’âge de 5 ans. Chez les nourrissons, une éruption cutanée apparaît généralement d’abord sur le visage et le cuir chevelu. Au fur et à mesure que les enfants grandissent, l’éruption se propage et commence à se localiser autour des plis du cou, des poignets, des coudes, des genoux, des chevilles et des aisselles.

À l’âge adulte, environ 40 % des cas de DA chez les enfants s’atténueront ou s’amélioreront de manière significative, mais pour d’autres, la maladie peut se manifester sur différentes parties du corps.

La dermatite atopique n’a pas de cause unique, mais est liée à plusieurs facteurs, notamment la génétique, des problèmes du système immunitaire, une barrière cutanée anormale et des conditions environnementales telles que des températures extrêmes, des allergènes ou des matériaux toxiques (plastiques).

Traitement

Il existe un certain nombre de moyens éprouvés pour traiter et contrôler la DA.

Pour les enfants atteints de la DA légère, trois recommandations de traitement courantes comprennent :

1. Prendre un bain quotidien avec un gel nettoyant doux pour le corps

2. Appliquer une crème hydratante sur les zones irritées pendant que la peau est humide

3. Appliquer des corticostéroïdes topiques une à deux fois par jour pour réduire les rougeurs, l’inflammation et les démangeaisons tel que recommandé par votre médecin

Pour la DA modérée à sévère, douchez et hydratez la peau comme indiqué ci-dessus, mais consultez un médecin au sujet de médicaments topiques ou d’autres thérapies qui pourraient être nécessaires pour traiter les démangeaisons/réactions allergiques sévères.

« Il est extrêmement important que les parents et les soignants évitent de soumettre leurs enfants à des régimes spéciaux, tels que des régimes d’élimination, pour traiter la DA sur recommandation d’un ami ou d’un groupe de discussion en ligne », explique le Dr. Tafazzoli, médecin généraliste à Lyon. Au lieu de cela, les familles doivent consulter leur médecin pour apprendre à mieux soutenir leur enfant par les bons gestes.

 

Demandez conseil à un médecin

Facteurs déclenchants

• Peau sèche, souvent due à un lavage excessif

• Changements de temps ou surchauffe

• Certains aliments associés à des allergies communes

• Allergènes (acariens, pollen, moisissures)

• Des articles de toilette parfumés contenant de l’alcool

• Savons et détergents agressifs

• Vêtements en laine ou en synthétique

• Infection

• Stress

Aide à votre enfant

Chaque enfant est différent et peut présenter différents niveaux de sensibilité à facteurs favorisants. Soyez conscient de ce qui apaise la peau de votre enfant et de ce qui cause les poussées. Prenez des mesures proactives pour éviter d’aggraver la situation, comme garder la peau de votre enfant hydratée tout au long de la journée ou acheter des vêtements doux et respirants si votre enfant semble avoir plus de démangeaisons dans certains tissus. Pour un plan de traitement individualisé, planifiez une consultation avec le médecin de votre enfant.