Ce qu’il faut savoir quand votre enfant a de la fièvre

Plusieurs facteurs peuvent influer sur la température corporelle normale d’un enfant (37.7 °C), notamment l’heure de la journée, l’âge et le niveau d’activité. Bien que de petites variations puissent être normales, une température corporelle supérieure à 38.5°C est considérée comme une fièvre. En-dessous, on parle de fébricule.

Conception de la fièvre

En tant que parent, vous pouvez vous sentir affligé lorsque votre enfant a une température corporelle anormalement élevée. Cependant, dans la plupart des cas, la fièvre elle-même ne constitue pas une menace sérieuse pour la santé de l’enfant. Le plus souvent, une fièvre signale que le corps de votre enfant combat une infection, c’est la cause la plus fréquente de fièvre.

En temps de canicule, la fièvre peut aussi manifester une insolation.

Il est également normal que la température de votre enfant augmente légèrement la nuit. La température corporelle de chacun fluctue naturellement tout au long de la journée, atteignant son niveau le plus élevé le soir. Cette augmentation naturelle, combinée à la température plus élevée associée à une fièvre, peut entraîner une gêne supplémentaire pendant la nuit.

Pour vérifier la température de votre enfant, vous pouvez utiliser des thermomètres oraux, rectaux ou auriculaires. Pour les nourrissons, un thermomètre rectal est recommandé.

Traitement

La vraie question est « faut-il traiter la fièvre? » et la réponse n’est pas toujours positive. Un fébricule est en général très bien supporté et peut attendre.

En cas de fièvre (> 38.5°c), c’est l’inconfort que l’on évalue. Pas la température!

Attendez 24h d’avoir des symptômes supplémentaires avant de consulter/téléconsulter et notez ces signes. Dans l’intervalle, le paracétamol sera votre meilleur allié.

Le traitement peut varier en fonction de l’âge et de la température corporelle de votre enfant, mais dans la plupart des cas, les parents doivent commencer par traiter l’inconfort lié à la chaleur de leur enfant. « Habillez votre enfant plus légèrement et évitez les vêtements serrés et les couvertures lourdes », conseillent nos pédiatres. « Assurez-vous que votre enfant s’hydrate correctement. S’il s’agit d’un nourrisson de moins de 6 mois, hydratez-le avec de l’eau à peine sucrée (ou du jus de pomme) en plus du lait. » Pour plus de confort, vous pouvez également baigner votre enfant dans un bain tiède ou placer une débarbouillette froide sur ses jambes et son abdomen. Evitez de refroidir sa tête de manière soudaine (comme on le voit dans les films), mais vous pouvez rafraichir sa chevelure en passant un gant de toilette mouillé dans ses cheveux.

Si votre enfant est âgé de plus de 3 mois et a une température supérieure 38.5°c, vous pouvez lui donner du paracétamol en sirop. Eviter autant que faire ce peu l’ibuprofène ou les suppositoires de paracétamol (10% de passage sanguin!). « Les enfants de plus de 3 mois avec des températures inférieures à 38.5°C n’ont généralement pas besoin de médicaments », explique les pédiatres. « Dans la plupart des cas, la fièvre disparaîtra d’elle-même dans les trois jours et votre enfant pourra retourner à l’école ou à la garderie après avoir été sans fièvre pendant 24 heures ».

Les symptômes

  • Haute température corporelle
  • Peau chaude et sèche
  • Sudation et frissons 
  • Faiblesse générale 
  • Douleurs musculaires (pleurs)
  • Perte d’appétit 
  • Maux de tête (pleurs)
  • Déshydratation  (yeux creusés)

Quand devez-vous consulter ou téléconsulter?

Contactez le médecin si votre enfant a une température de 38.5°C ou plus, a de la fièvre qui dure plus de 3 jours (ou 24 heures pour les enfants de moins de 2 ans) ou présente d’autres symptômes (par exemple pleurs incoercibles, respiration irrégulière, raideur de la nuque, vomissements ou inappétence). 

Dans tous les cas, retenez que :

  • un fébricule est en général bénin (<38.5°c)
  • si fièvre et moins de 6 mois : consultez les urgences (allo 15) ou votre médecin
  • si fièvre et plus de 6 mois, réalisez une téléconsultation ou consultez
  • si convulsions : c’est bénin (familial)
  • ibuprofène : déconseillé
  • suppositoires : déconseillé
  • si vomissements : on hydrate à l’eau sucrée et on patiente
  • on ne vise pas les 37.7°c mais le confort
  • le risque est la déshydratation : hydratez par petites gorgées espacées, rafraichissez